INSTAGRAM


Porter les déchets =» lien vers vidéo performance Ce qui nous survivra =» lien vers vidéo performance Un autel pour y reposer ma peine Porcelaine, 2023 Ce qui nous survivra, ARTCH, 2021 Galerie de l'UQAM Silo de maïs en grès Urne de mon père, porcelaine, 2022 Aire agricole recherches en cours recherches en cours Système racinaire (blé), grès 29 po x 9 po x 9 po

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Dans un contexte d’obsolescence programmée, d’agriculture intensive et de surplus de matières résiduelles, Évelyne Comtois interagit avec ce qui est brisé ou transformé par un système faillible. Sa démarche la porte alors vers des objets trouvés sur le territoire qu’elle collecte dans une optique de réparation. Cette recherche de revalorisation prend forme par l’assemblage, l’accumulation et l’installation des objets groupés qui deviennent alors sculptures, photographies ou performances.


Le deuil prend une place importante dans sa pratique, dû au décès subit de son père en août 2022. L’artiste façonne l’urne de son père et «Un autel pour y reposer ma peine» dans l’espoir de réparer cette relation difficile. Depuis, le lien entre le deuil et les changements climatiques est encore plus important. Par le façonnage et plus spécifiquement le colombin, Évelyne construit des structures en liant l’argile et le sol. La thématique de la réparation est centrale à sa pratique artistique. La réparation passe par le long processus de son deuil personnel et par la place du deuil face à la dégradation du territoire.

BIOGRAPHIE



Diplômée du baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal en 2020, Évelyne Comtois est une artiste visuelle multidisciplinaire originaire de la Montérégie. Ses œuvres ont été présentées à plusieurs reprises au Québec (Galerie POPOP, salle d’exposition de la Place des Arts de Montréal, Galerie Gham & Dafe) et font partie de plusieurs collections privées.
En 2020, elle participe à la création du collectif Les Encans de la quarantaine, organisme pour lequel elle est toujours impliquée. En 2021, elle présente une œuvre à la Galerie de l’UQAM dans le cadre de l’exposition Passage à découvert et participe à la quatrième édition d’Artch, tout en développant son atelier de céramique personnel. À partir de 2022, Évelyne partage sa passion pour les arts visuels comme enseignante au CÉGEP de Saint-Jean-sur-Richelieu à temps plein, tout en poursuivant sa recherche artistique dans son atelier de céramique établi sur une ferme agricole.


COURRIEL       INSTAGRAM